INTERVIEW par Eric Le Parc

Interview Barbara Laurame par Eric Le Parc Octobre 2018


Eric - Bonjour Barbara Laurame, Tout d'abord un grand merci à toi d'avoir accepté de répondre à ces quelques questions.

Barbara Laurame – Bonjour Eric, un grand merci à toi pour ton intérêt pour mon petit monde à moi.


Eric - Tout d'abord peux-tu nous dire en quelques mots qui tu es dans la vie, ce que tu aimes, ce qui fait tes rêves et ton quotidien ?

Barbara Laurame – Houlà mécébocou ! Je suis avant tout une maman de deux grandes filles de 22 et 18 ans, ça m’a bien occupé la vie ! Depuis pratiquement 10 ans, je m’occupe d’elles seule suite à une séparation très compliquée qui m’a bien bouffé l’existence ces 8 dernières années. Alors pour toutes ces raisons, j’aime la vie et tout ce qui peut l’embellir ! Les concerts, la musique, les livres, les voyages, les amis, la famille, les rencontres entre amis virtuels qui deviennent des amis IRL. J’espère pouvoir continuer tout ça. Mon quotidien est d’un banal à toute épreuve ! Je pars travailler et je rentre chez moi le soir. Côté négatif, je vis avec la fibromyalgie, enfin diagnostiquée cette année, avec des jours compliqués à gérer au niveau de mon travail ou de ma vie quotidienne. Seul petit plus dans tout ça, j’habite en bord de mer et ça, ça aide beaucoup à relativiser !


Eric - Quel est ton rapport avec les livres, as-tu toujours aimé lire ? Parle-nous un peu de ta bibliothèque.

Barbara Laurame – J’ai toujours aimé lire. J’ai commencé avec les Agatha Christie, Sir Conan Doyle pour arriver à Stephen King, Mary Higgins Clark, Patricia Cromwell, Maxime Chattam et … JK Rowling. Ma bibliothèque est toute petite suite à des déménagements, mais ceux que j’ai gardé sont de ces auteurs-là. Puis, maintenant, je suis obligée de lire sur une liseuse mais je n’ai, pour le moment, que des auteurs auto-édités dessus !


Eric - Dans quelles conditions aimes-tu écrire ? Comment te vient l'inspiration ?

Barbara Laurame – J’écris très souvent en journée au boulot ! Lors de mes pauses, quand me viennent les idées, je les écris. Sinon, c’est le midi, pour ma pause déjeuner car je suis seule devant mon ordi. Parfois chez moi, mais c’est beaucoup plus rare car je n’ai pas beaucoup de temps et je suis trop fatiguée quand je rentre du boulot ! J’ai une autre activité de créations de bijoux qui m’occupe bien aussi !


Eric - Comment es-tu devenu auteure ? Qu'est-ce que cela représente dans ta vie ?

Barbara Laurame – Par le plus grand des hasards ! Et comme le hasard fait bien le hasard… En fait, j’écris depuis longtemps, pour moi d’abord puis, grâce aux réseaux sociaux, j’ai pu voir que les autres s’intéressaient à ce que j’écrivais. J’ai commencé à participer à des ateliers d’écriture sur Facebook, et mon livre est né comme ça ! Chaque mois, la blogueuse nous donnait une phrase et nos écrits devaient tous commencer par cette phrase. On avait un mois pour rendre nos textes. J’ai décidé de faire une histoire suivie. Un challenge, car j’attendais la phrase du mois pour continuer mon histoire ! Puis, j’ai mis cette histoire sur Short Edition et plusieurs lecteurs et auteurs m’ont dit que cette histoire méritait d’être publiée. Un auteur déjà publié s’est proposé de m’aider dans cette tâche. Écrire est avant tout un plaisir, un exutoire. J’ai trop de choses dans la tête, faut que ça sorte !


Eric - Quelle est ton expérience du monde de l'édition ? Comment et par qui es-tu publié(e) ? Quels sont tes bons et mauvais souvenirs en la matière

Barbara Laurame – Je suis auto-éditée pour le moment. Avec l’auteur qui m’a proposé de m’aider, on a retravaillé le texte un chouïa. Puis j’ai appris l’existence de KDP et de Amazon en tant que plateforme d’auto-édition. Je me suis lancée à l’aveugle, je ne connaissais personne à ce moment-là qui avait fait la même chose ! Pour le moment je n’ai que des bons souvenirs. Mais quelle angoisse le jour du lancement… Comment savoir l’accueil que mon histoire allait recevoir !


Eric - Peux-tu nous parler en quelques lignes de ton roman "Les Fantômes du Passé" ? Quel est son propos ? À qui s'adresse-t-il ?

Barbara Laurame – C’est l’histoire d’une jeune femme, Bridget, qui se lance à fond dans son métier de brocanteuse suite à une déception sentimentale. Elle fouine et achète, un jour, un lot de cartons « à l’aveugle », qui va changer toute sa vie. Elle va de découvertes en découvertes suite à son achat et commence à se sentir observée et à être victime de phénomènes paranormaux dès qu’elle arrive chez sa mère. Il s’adresse à toutes les personnes qui aiment le paranormal, le surnaturel mais sans horreur. Même si certaines personnes m’ont avoué avoir eu de grandes frousses avec certaines scènes.


Eric - Peux-tu nous livrer un passage, un court extrait ou une citation de ce livre qui te semble particulièrement marquant ?

Barbara Laurame - Allez voici un court extrait du chapitre 6 : […] Les aboiements de Paul, qui n'avaient pas cessé, se réverbéraient, insupportables, contre les parois de son crâne endolori. Au milieu de ce magma sonore, de faibles échos de paroles lui parvenaient. Elle comprit peu à peu que c'était sa mère qui lui parlait, qui l'encourageait à réagir. Elle tenta alors de se relever mais la tête lui tournait et elle tituba. Regina tentait de calmer le chien, en vain. Paul regardait fixement dans la direction de la porte du grenier. Il avait le poil hérissé, la queue droite en position d'arrêt, les canines dénudées. Elle aida Bridget à s'asseoir et se rua vers la porte pour la refermer... une fois de plus ! Avant de ce faire, elle ne put s'empêcher de jeter un coup d'œil dans l'escalier. Elle n'en crut pas ses yeux. Tout en haut des marches, dans la pénombre, se tenaient une forme blanche, vaporeuse avec, à ses côtés, une forme sombre, d'aspect électrique, qui semblait lui bloquer le passage. Elle poussa un cri de surprise. Aurait-elle pris un choc, elle aussi ? La forme sombre, de même que la blanche, tournèrent leur face dans sa direction car il s'agissait vraisemblablement de personnes : elle distinguait des visages, des yeux ! […]

Sinon LA citation qu’on pourra retrouver dans mon prochain livre aussi : « Le hasard fait bien le hasard ». Un clin d’œil à Laurent Honel, guitariste des Fatals Picards à qui appartient cette citation dont j’use et j’abuse.

Et le petit plus à savoir, toute l’histoire de fond est ma véritable histoire de famille. Mais je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler ! Mais il y a du vrai dans l’histoire.


Eric - Quels sont tes projets littéraires à court et moyen terme ?

Barbara Laurame – Mon deuxième roman, un thriller noir, sans fantômes, est fini d’écrire et est en phase de retouches, re lecture… actuellement, plutôt en mode pause pour le reprendre ensuite pour une dernière relecture.

Je fais aussi partie d’un collectif d’auteurs, les PÉCEOCIENS, pour un recueil de nouvelles, qui sortira sous peu et dont tous les bénéfices iront à une association pour les cardiopathies congénitales, maladie dont est atteinte la fille d’une des auteurs. On dévoile un peu ce projet qui nous tient à cœur. Si vous souhaitez en connaître un peu plus, il y a la page facebook : https://www.facebook.com/LesPeceociens/

J’ai en projet un recueil de mes nouvelles et j’ai commencé un autre projet d’écriture, je ne sais pas encore où je vais avec celui-là, j’écris, je verrais bien.


Eric - Quel auteure aimerais-tu être devenue dans 10 ans ? Quel "héritage littéraire" rêverais-tu de laisser derrière toi pour les générations futures ?

Barbara Laurame – Je n’ai pas l’habitude de me projeter aussi loin, je vis au jour le jour, je n’y ai jamais réfléchi ! Carpe Diem est ma devise depuis un petit moment. Cela évite les déceptions, et les faux espoirs. Ce serait prétentieux d’envisager quelque chose comme ça avec un seul livre de publié à mon actif pour le moment. Mais si jamais j’arrive à continuer et que mes livres plaisent, j’aimerais juste qu’on se souvienne de mes livres comme de bons livres qu’on a aimé lire, je n’ai pas la prétention de changer le monde littéraire ni la phase du monde même si j’aimerais !


Eric - Que voudrais-tu nous dire pour conclure cette interview ?

Barbara Laurame – C’est la première ITW où je me trouve trop sérieuse ! Merci à toi d’avoir pris de ton temps pour faire connaître un peu plus mon univers.


Pour trouver les livres de Barbara Laurame :

- Amazon : https://www.amazon.fr/Fant%C3%B4mes…/…/ref=tmm_pap_swatch_0…

- facebook : https://www.facebook.com/barbara.laurame.auteur

- site : https://barbaralaurame.wixsite.com/auteur

- twitter : https://twitter.com/BarbaraLaurame

- instagram : https://www.instagram.com/barbaralaurame_auteur/

- kobo : https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/les-fantomes-du-passe-1


Cliquez sur l'image ou ICI pour accéder à la page Facebook d'Eric et découvrez d'autres ITW d'auteurs ainsi que ses chroniques et textes !



3 vues

​SUIVEZ-MOI

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon

© 2018 Barbara Laurame. Fièrement créé avec with Wix.com